DAKHLA DECEMBRE 2012

LE PAYS DU VENT

Même si le vent est moins violent qu'à Gruissan, ça devient fatigant car c'est du quotidien, le auvent claque si violemment que je pense le plier quand il y aura acalmie. Nous sommes peut être moins bien abrités que l'année dernière? A force de perséverence sur les forums, j'ai fait une clée USB linux autoboot qui permet de démarrer le PC. 

LES VENTS A DAKHLA

Un peu de lecture:  Quoi d'neuf à Bugarach? Quand je pense que nous habitons à 30 km de ce village qui serait épargné de la fin du monde! Nous en sommes à 3600 km. J'aurais quand même aimé voir cette marée de journalistes internationnaux, ce tsunami médiatique qui mobilisera canal + pendant 24 h avant la date présumée. J'aurais aimé vendre des bières et des sandwichs. Pas grave, on suivra ça sur internet.

   p1050887-2.jpg      

Courses en ville en camping car. Le barnum est démonté, ça va lui faire du bien de rouler un peu et pour les courses, ce sera rangé directement à sa place.

porte de Dakhla   école privée   ça tient   la garde

Très peu, voir pas du tout d'européens sillonnent les rues de Dakhla la nuit. Ca grouille autour des étalages de marchandises à même le sol. Les gens flânent à l'espagnol plutôt que de regarder la télévision. Les avenues sont éclairées comme les champs élysées et toute cette énergie vient de groupes électrogène industriels. Cette ville de 50 000 habitants (100 000 en période de pêche) dans le désert brille de mille feux avec du gasoil. S'il fallait tirer 300 km de pilônes et câbles haute tension, ce serait sans doute une dépense gigantesque. Nous déhambulons à travers les rues piètonnes comme toute cette population, en nous attardant sur les étals, en  demandant les prix, faisant demi-tour et recommençant le shoping en quête de l'objet insolite. Vêtements, outillage, bagages, babiolles et produits de nettoyage ou parfums... Au retour, les 5 km sont bordés de palmiers et de réverbères sur quatre rangées, et les taxis charient les gens depuis les quartiers éloignés pour déverser ce monde où s'agitent les camelots.

William nous rend sa visite hébdomadaire. Il est au PK 25 avec son fourgon et sa transalp et vient prendre une vraie douche chaude de temps en temps à Moussafir. Au passage, un petit ricard et quelque temps de  potins pour repartir ensuite par la piste. Arrivée d'un camping car phénix, la résidence mobile à plus de 500 000 Euros. Sur 7 camping car, il y en a deux qui valent le prix de qutre maisons.

William  n 1 million d'euros les deux   phoenix   clou

Merci à tous les fidèles lecteurs du site, qui m'envoient des mails régulièrement, qui m'engueulent quand je n'écris plus. Lundi, nous allons à El argoub pour la journée, Dominique et Patrick seront avec nous et Jean Pierre qui a de gros problèmes avec son quad nous accompagnera si la réparation est faite. Marie est toute excitée de voir un autre coin de désert, une autre île. Ca va? un peu de lecture Pégoune et Sylviite? En attendant lundi, il faudra faire avec.

Face book

10 décembre:.

Ils se croisaient, ne se reconnaissaient pas, ils se sont retrouvés 50 ans après dans le Sahara.  Béatrice et Michel, immatriculés en 06 sont là depuis trois jours. Monique et Christian, immatriculés en 34, sont là depuis un mois. Michel, en lisant leur immatriculation 34, se déplace pour les saluer, car il est de l’Hérault, comme sa plaque ne l’indique pas. Les deux hommes se souviennent s’être aperçus au port de plaisance de Palavas. Ils sont donc tous les deux originaires et natifs de cette ville estivale et à force de parler de la ville, Ils découvrent finalement qu’ils ont fréquenté la même école il y a 50 ans ! Le monde est tout petit.

Patrick est malade et nous avons remis la virée à El Argoub à demain. Nous franchirons donc le tropique du capricorne.

Dans onze jours, c'est la fin du monde, j'ai scotché des zodiac autour du camping car.

Avant d'aller de l'autre côté, nous passons devant le PK25 et les spots de kite surf. Au carrefour de la presquile, il nous reste à peine 40 km pour arriver à El Argoub. Nous voyons Dakhla de l'autre côté, l'éclairage du matin est favorable et on distingue bien les immeubles. C'est la grande marée et Patrick espère bien faire la pêche miraculeuse.

pk25   kite-surf.   ocean-vagabond   la-presqu’île

En arrivant à El Argoub, l'ancien village est devenu une garnison, il y a le minimum à l'épicerie. Interdit de faire des photos. Un km plus loin, le village neuf, complètemment vide, une station carburant et une route qui descend vers la plage. Dépaysement! Il y a trois camping cars qui sont installés pour six mois et vivre en robinson. Nous nous installons au bout de la route. Décor pitoresque, ça me plairait d'y rester six mois, mais je doute que Marie puisse supporter cette solitude. Je pense qu'en janvier il y aura plus de monde. Internet est plein pot.

accès         

les bédouins français   coupe commando   chiots errants   dromadaires

Il ne faut pas que la routine s'installe, demain, journée sur l'océan avec la bétaillère. Avec son dos, Marie ne peux pas faire de quad,  sauf sur les routes. Dès qu'elle rentre, je vais mettre gaz avec quelques potes.  Il va chauffer le tracteur!  Elle a son chien  et internet, donc pas de problème.Pour la routine, nous prenons toujours les 3C: café, clope, chocolat. Nous avons toujours la boite offerte par Richard. Rupture de stoc d'alcool, j'espère que Gilbert m'en prendra en Espagne. Si quelqu'un, en prenant les billets chez Gutturiez, peut prendre un litre de pastis et un litre de Whisky, j'achète. Pegoune ou Sylviite?

NEWS

7 h 35 marocaine   9 h 30   9 h 45   10 h

Iphigénie et Karl sont partis de Rennes le 5 mars 2012, sur une moto 600 DR. Ils ont traversé la France, l'Espagne, le Maroc,la Mauritanie,le Sénégal, la Guinée, la Côte d'Ivoire,le Burkinafasso, le Bénin, le Togo et sont sur la route du retour. Deux personnes sur une 600, c'est déjà un exploit!. Ils ont déja fait 24000 km, reste donc pas loin de 4000. Ils en avaient simplement mare du pays et voulaient relever ce défi avant de faire leur vie et avoir des enfants. Leur blog.

Iphigénie et Karl   Hôtel Moussafir   la chambre   camping Moussafir

17 décembre: Iphigénie et Karl ont dîné avec nous, Patrick nous a rejoint en milieu de soirée.

Bonne nouvelle, Sylvie et Roland arrivent avec un mois de retard, mais seront là pour Noël et verrons Marie. Ils ont été coincés en attente de pièce sue une station service. Mais quand on a 6 mois de vacances, on n'est pas à un mois! Ils arrivent à trois bus. Le suspens est terminé, nous allons nous parler autrement qu'avec skype.

Petite sortie quad avec Béatrice et Michel, beaucoup de vent frais, du kite surf, des pêcheurs... Des rouleaux qui n'en finissent plus. Et ces grandes failles qui rongent la presqu'île emportant des blocs de plus de trente tonnes. J'ai demandé à Michel de mettre son quad sur le morceau en équilibre afin de faire une photo, il m'a répondu d'y mettre le mien.

         

21 décembre.  La fin du monde n'a pas eu lieu. Nous sommes partis avec Dominique et Patrick tout au bout de la presqu'île pour ramasser des coques. Entre temps, Iphigénie et Karl nous ont rejoints avec Michel. Les petits français retardent leur départ chaque jour. Si les finances leur permettaient, ils resteraient encore plus longtemps. La pêche fut bonne, un seau de coques. Aujourd'hui, 18 campings car et après demain, Roland devrait arriver avec 2 autres bus. Dimanche 25 à 17 h messe à Dakhla, ce n'est pas que je sois catho, mais c'est si insolite dans ce coin perdu!

tenue adaptée   flamands   Karl, Iphigénie et Michel   la pêche 

Marie est retournée à la pêche avec Patrick et Dominique. Nous ne consommons pas notre pêche, mais Marie s'amuse beaucoup à gratter et ramasser des coques. En revenant de l'épicerie, un italien m'interpelle par mon prénom, c'est Danilo, rencontré l'année dernière alors qu'il faisait le Sahara en vélo. Il a tapé Dakhla, Moussafir sur google, il est tombé sur mon site et l'a indiqué à des amis. Je me demandais qui étaient les visiteurs italiens, car ce sont plutôt des visiteurs francophones, belges, québéquois, marocains et français bien sûr!

Iphigénie et Karl sonr finalement repartis vers le nord, après avoir repoussé de jour en jour, jusqu'à ce que les finances ne le permettent plus.

Roland devrait arriver ce soir avec deux autres bus, Patrick, Martine, Dominique et Anne Marie. Mes ravitaillements arrivent enfin, vache qui rit rouge, champagne, et le prochain convoi, ce sera ricard et whisky. Ricardo est arrivé pour pratiquer son sport favori sous le vent de la lagune.

Deux 4X4 et juste derrière, la grosse cavalerie. Ils ont envahi le camping. Après l'installation, repas des arrivants fait par Nordine.

infanterie   bifins   la cavalerie   cavalerie 

 tagine Nordine   

Il arrive parfois, que se croyant loin de tous tracas, de toute émotion, dans un environnement iddylique, nous éprouvions un terrible choc, un sentiment de résignation devant l'évènement inattendu, inopiné et brutal. Marie est absente et j'ai la responsabilité de Hoky. Je l'attache dehors, à l'abris du soleil, avec son eau et ses croquettes. Je le fais un peu trotter, l'attache de nouveau, le rentre à l'intérieur, le sort à nouveau... Je vais à l'épicerie chercher du pain, bavarde en route, puis retourne à la maison. MERDE !!! il n'y a personne au bout de la laisse. Comment va t il retrouver son chemin si personne ne le récupère ou le vole. Mon sang ne fait qu'un tour, j'alarme tout le monde, le chien n'est plus là. Rassemblement colonne par 4, un sur la plage, un dans le camping, un sur la route. PUTAIN, Marie va m'égorger, je planque les couteaux. Nordine part en voiture en suivant la route. mon coeur tamponne à 150, j'en suis fébrile. Avant d'appeller la police les pompiers et l'armée, j'entre dans le ccar pour.vérifier qu'il n'y ait pas un objet pouvant servir d'arme à Marie. CONTRE CHOC !!! il est assis et me regarde à moitié endormi. Je sors alors timidement et tente de réunir les troupes qui sont assez loin dans leurs investigations. La honte de ma vie, mais plutôt passer pour un idiot étourdi que perdre ce petit énergumène et surtout de me retrouver à l'hopital.

24 décembre Heureusement que nous avions la grande salle, les 3 bus, Dominque et Patrick, auxquels se sont joints Danièle, Marie, Jean-Claude et Robert, puis Nordine et deux copines. Chacun est venu avec ses bouteilles et victuailles et Danièle et Marie ont fait un tas de plats succulent. Mais l'objectif était surtout de passer une soirée  et mieux se connaitre. La soirée s'est terminée autour d'un grand feu et en exhibition de danses orientales.

         

25 décembre, la traditionnelle messe de Noël à l'église de Dakhla rassemble chaque année quelques personnes en plus. Nous étions environ trente cette année, français, italiens, anglais, espagnol et québequois. Un comité restreint mais pluriculturel. A l'issue, le prête Mario nous a proposé un verre et quelques friandise dans la cour.

église en 1950   messe-noel   messe-noel   la cour

Me voila seul, Marie a pris l'avion avec Hoky. prix du billet pour un chien sur ses genoux, de moins de 2 kg : 85 Euros !!! Aujourd'hui, la tournée des potes me prendra 3 h. Plus le temps de cuisiner, je vais repasser au régime bananes. Le vent est très fort, des raffales de plus de 40 noeuds. Robert, Lionel et Ricardo sont courbaturés par le kite surf. Sur le parking, en plus des Québéquois, un russe! Le réveillon du 31 devrait se faire très simplement avec les 3 bus, Patrick et Dominique et moi, dans le garage où il y a le quad.

 42 noeuds   voiture russe   allemands   russes

Le vent d'est est toujours aussi violent et charrie le sable du continent. Le ciel est couleur sable, le soleil à peine visible, comme un brouillard d'hiver en Europe. Ca devrait durer au moins une semaine, voire deux! Certains s'interrogent sur leur départ vers le nord. Quelques uns sont ravis de voir le camping s'aérer. Sylvie Roland resteront certainement, Patrick et Dominique encore plus et moi également. Quant aux frappés de Palavas, Michel et Béatrice, ils n'en ont même pas assez, ils sont sur la parcelle où personne ne veut aller, en plein vent et ne bougeront pas.

La croisière s'amuse. Aujourd’hui, sortie pédagogique, Lionel, le trompe la mort, ancien militaire, parapentiste chevronné, nous propose une démonstration de kite surf. Il maitrise la voile, il a comme tous sportif sa gosport et il débute en kite. Il a fait une chute de 400 m dans sa voile sur le lac d’annecy, même pas mal. Il fait des figures impressionnantes, looping, voile froissée, mais le kite, c’est nouveau. Pour l’occasion, Dominique affrète son bus, nous grimpons à 11 dedans, les 3 équipages de bus, Danièle, Lionel et moi. Arrivés sur place, je redécouvre « océan vagabond » la Mecque du kite.

Palavas   club med   club med   club med

Après avoir visité les installations, regardé le matériel, pris quelques photos, nous avançons pour supporter Lionel. Il a sa gosport qu’il ne quitte jamais et la voile dans une main, le surf dans l’autre, il avance dans l’eau, quand un vent l’entraine soudain ! Un petit bond, une mauvaise chute et crac. Il n’a rien eu après sa chute de 400 m et là, un petit saut de 1.50 m, une mauvaise réception, résultat, il se fait une entorse douloureuse qui l’empêche de marcher et de ramener son matériel. Vacances foutus pour 10 à 15 jours selon les résultats donnés par l’hôpital. Arrivés au camping, Roland transporte le blessé à l'hôpital. Maléole cassée, opération chirurgicale.. 

la mecque du kite   matériel hi tec   sauts   vols

hangars   Lionel   la chute   on ramasse

Dernier jour de 20012, courses, recherche de langoustes, achat de carte internet et téléphone...Le réveillon se fera en comité réduit.

marché   piou piou   légumes   poissons

pain   fruits secs   

 

         

 

.

Date de dernière mise à jour : 24/01/2013

BRIDOM FRANCE - View my most interesting photos on Flickriver

www.flickr.com
DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset