LA TOURMENTE

 

 

Recommandations

Attention aux faux flics, ce n’est pas une rumeur. Seuls les policiers en uniformes et véhicules de fonction sont à prendre au sérieux.

Traversée Gibraltar  A Algesiras, prendre la sortie 112, on arrive devant Carrefour, Leroy Merlin, Lidell. Pour une arrivée en fin de journée, il est possible de dormir sur place, ce ne sont pas les endroits qui manquent et vous ne serez sûrement pas seuls. Le matin,  direction le port, c'est indiqué tout le long, il n’y a qu'à suivre les panneaux. C'est ici que les billets sont le moins chers. Evitez toutefois les démarcheurs.
Trois quarts d'heure après l’embarquement, arrivée à Ceuta et là, suivre les panneaux, direction MAROCCO. Faire le plein de carburant détaxé avant la frontière marocaine et vos dernières courses. 

 27 octobre     

km 753, nous démarrons vers l’Espagne. En passant à Pau, un brouillard à couper au couteau nous ralentit considérablement. Nous passons par le tunnel du Somport et passons la nuit à Madrid dans une station service.

 28 octobre 

km 1378, direction plein sud, il commence à faire chaud. L’infrastructure routière est remarquable dans le fond, un peu moins dans la forme. Nous avons eu de la voie rapide depuis le début, les échangeurs à l’américaines à chaque changement de direction, mais le revêtement est moyen. Je propose à Brigitte de prendre le volant, ce qu’elle accepte sans problème. Et voila notre petite blonde de 40 kilos emmenant les 3,5 tonnes de notre cabane à roulettes. Je n’ai même pas peur et ça durera 70 km avec interdiction de quitter mon siège

Km 1931, nous sommes à 120 en train de doubler lorsqu’une importante vibration se produit. Je suis surpris par le revêtement et ralentis un peu, mais le volant se met à trembler de plus en plus fort. J’ai crevé !                                                                                                                                                                 

Nous sommes sur une deux voies et la bande d’arrêt d’urgence est très étroite. Je parviens à me garer avec une bonne moitié du camping car sur la voie de droite. Feux de détresse, un triangle à au moins cinquante mètre et le deuxième à vingt mètre. Heureusement c’est la roue avant droite. Le temps que je change ma roue, Brigitte enfile son baudrier jaune fluo et fait ralentir les camions qui déboulent plein pot.                                                                                                

J’ai toujours ce problème de démarreur qui n’en fait qu’à sa tête quand il est tiède. Et bien sûr, il ne redémarre pas, je sais que je vais attendre environ vingt minutes pour que ça fonctionne. Nous laissons donc les triangles en place et patientons. Deux campings car nous passent sans même ralentir, un 33 et un 57. Finalement nous repartons comme prévu, vingt minutes plus tard. Nous passerons la nuit au camping MARBELLA pour 17 Euros.

 29 octobre                                                                                                                                                                                                                       

km 2162, nous arrivons à Ajesiras, achetons nos billets pour le ferry et cherchons un pneu neuf que nous ne trouverons jamais. Nous rencontrons un camping cariste qui ne nous rassure pas en nous indiquant que nous trouverons sans problème un pneu renforcé à Agadir. Il ne nous reste plus qu’à ne pas crever pendant de très long km, il nous reste quand même une bombe anti-crevaison, mais c’est plus rassurant d’avoir une roue de secours. Au passage, il nous déconseille de rouler de nuit et comme le bateau appareille à 17 h, nous aurons peu de temps avant la tombée du jour pour faire les 30 km qui nous amèneront à Martil. Nous embarquons à 16h45 et débarquons à CEUTA. Pas de pneus renforcés ! Nous faisons le plein à 74 cts le litre, tournons beaucoup dans la ville à la recherche d’un supermarché, la nuit tombe, nous allons finalement vers la frontière. Il y a une atmosphère inquiétante, des tas de gens nous interpellent et proposent leur aide. Finalement, nous faisons demi-tour pour trouver un emplacement sur un parking d’hôtel. Nous ne trouvons rien et je décide finalement de passer la frontière. Il est vrai que c’est impressionnant de nuit, mais je préfère partir de ce coin. Les formalités se font rapidement, on nous guide sur les différents guichets et au moment de partir, le démarreur refuse de lancer le moteur. La douane et la police marocaine nous demande de libérer la voie, je leur explique les symptômes de notre têtu véhicule et leur affirme que dans 10 mn il va rugir. Finalement il démarre et nous voila partis dans la nuit sombre sur les routes marocaines. 

LA SUITE

 

 

BRIDOM FRANCE - View my most interesting photos on Flickriver

www.flickr.com
DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset