SEDENTARISATION

Camping Takat à Takkad

Michel nous a rejoint, la route de Dakhla est très cassante, le support de la roue de secours de sa remorque s'est cassé avec les vibrations et il l'a perdue. A l'aller, il a cassé sa remorque. Depuis Agadir, il y a quand même 2000 km aller et retour. Nous n'irons plus à Dakhla, Michel non plus.
Dernières infos, les campings du bas de Sidi Ifni ont été complètement rasés, ce qui fait le bonheur du camping municipal qui est sur les hauteurs. Il a monté ses prix de 30%. Comme il est plein à craquer, les espaces sont très réduits.
Le retour de Tantan à Takkad durera 7 h pour 300 km. La route est en réparation et par endroit, il est difficile de rouler à plus de 60 km/h à cause des nids de poules. La pluie qui avait ravagé le pays a laissé des nappes d'eau qui ne se sont toujours pas infiltrées dans le sol depuis maintenant deux semaines. Ce n'est pas la route de Dakhla, mais pas loin!
Nous retrouvons le camping de Monique et Jacky avec plaisir. Il y a maintenant 20 ccar. Nous allons nous installer en sédentaires, nous embourgeoiser, sortir table, chaises, tapis et tout le bataclan. A partir de demain, j'aurai mon pain le matin au pied de ma villa. C'est Royal  lll. Nous ferons le réveillon de la saint Sylvestre dans la superbe salle du camping.

LE CONVOI   réparations      sable

Goulmine   camping Takat   ccar semi-remorque   installation

 

5° semaine:

Le pacha, en route pour Agadir, fait une halte à Takkad. Il passera une nuit, le temps de découvrir la côte avec ses pistes et ses dunes propices aux longues randonnées en quad ou buggy. Il est possible d'aller jusqu'à Aglou, soit plus de 50 km de terrain varié. Nous ne nous en priverons pas et croiserons des quads sur les dunes.

les dunes de Takkad   rencontre de quadistes   Atlas: 200 km   image du soir

Première visite du marché de Inezgane. Enorme, y a tout c'qui faut! Pas harcelé comme au souk d'Agadir, un plaisir d'arpenter les allées. Ensuite, nous passons à Marjane, surprise! les légumes sont moins chers qu'au marché. Plus de 6 kg de fruits et légumes, oeufs quelques bricoles et gâteaux au poids pour 11 Euros. Au retour, petite ballade avec la 4L et après le sable, les pierres et les ornières, c'est une benne d'oranges déversées sur le sol qui nous bloquera. Il semblerait que ces pluies diluviennes auraient gâté les récoltes. ce sera une lourde perte pour l'économie maréchaire. Sans compter les 50% de touristes absents qui représentent une perte de 50 millions de Dirham. 

Inezgan   Inezgan   Inezgan   pertes

 21 décembre:

Visite du Pacha qui veut retourner dans le jardin pour crampons Nous déjeunons ensembles au restaurant du camping. Monique nous a concocté un tagine poulet accompagné de frittes, le tout clos par une crêpe aux pommes. Un vétable délice ce repas, si copieux que nous aurons du mal à prendre la piste. En effet, emmener la 4L le plus loin possible en sachant que je serai remorqué si problème, ne m'effraie pas Nous voila donc partis sur le sable et je suis surpris des possibilité de la frêle gazelle. Mais il y a des limites et après un passage bien sableux, elle s'immobilise. Elle veut bien reculer, mais refuse d'avancer. Michel me sortira finalement de ce mauvais passage pour me remettre sur le dur et le retour se fera à tavers ce paysage grandiose sans encombre. Je sais maintenant que c'est ici qu'est le jardin que nous cherchions. Nous avons trouvé le graal, le nirvana..

roulage     ensablage   dépanage  

Les moyens de locomotion sont très variés...

éboueur local   train

2° mois:

Petite anecdote bien sympathique. Notre bonne vieille 4L de 1978, qui a quand même pris 20 km à 80 km/h en 2°, pour ne casser qu’une bague en alliage, qui nous a emmené dans le sable bien plus loin que nous l’aurions pensé, qui…, qui…, Et bien elle s’est arrêtée sur la route à 10 km du camping. Il y a de l’essence, de l’allumage, tout semble bien. J’appelle Monique pour qu’elle nous envoie un garagiste. Première surprise, il arrive en moins d’un quart d’heure.

Il fait le diagnostic, les bougies, le delco, le filtre à essence, démonte le filtre à air, tout y passe. Deuxième surprise, il débranche le tuyau d’essence du carbu, aspire l’essence et le recrache dans le carbu pendant que j’actionne le démarreur, recommence 3 fois et le moteur démarre. Il démonte la pompe, me dit de la changer rapidement. Je lui propose de le faire à son garage.

Arrivés sur place, il démonte la pièce qui a peut être rendu l’âme suite aux mauvais traitements que je lui ai infligé et la tirant alors qu’elle était en 2°.  Il prend son vélo et va acheter une pompe toute neuve et un bidon d’huile. Lorsqu’il revient, il pose le matériel neuf sur le capot, je lui demande combien je lui dois.

Troisième surprise, il se lave les mains, prend un carton et m’abandonne pour la prière.

Une fois la réparation terminée et le niveau d’huile fait, il me donne le prix du dépannage, de la pompe, de l’huile et de la main d’œuvre.

Quatrième surprise : 25 Euros.

Bien qu’habitué de l’efficacité des dépannages et du prix de la main d’œuvre et des pièces, je suis toujours époustouflé. La pompe vaut 42 Euros chez pescaro.

 

Date de dernière mise à jour : 22/12/2014

BRIDOM FRANCE - View my most interesting photos on Flickriver

www.flickr.com
DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset