2015

Le pacha a déserté le camping d’Agadir surchargé et bruyant pour nous rejoindre.

Cette année sera clôturé par un réveillon au restaurant du camping. C’était une première pour Monique et Jacko et je dois dire qu’ils ont assuré. Les 65 personnes  se réunissaient pour la plupart pour la première fois. Il y avait une table européenne de huit, (irlandais, anglais, italiens et allemands) et bien que Monique ait des progrès à faire comme DJ, ce fut une soirée réussie bien au-delà de ce que nous attendions. Ce fut  même la meilleure soirée de ce que j’ai connu au Maroc.  La cerise sur le gâteau fut le feu d’artifice. Avec le relais de Marrakech, c’est l’endroit le plus agréable que je connaisse maintenant. On y mange les meilleures frittes du monde, tous le matin à 7 h, le pain chaud est déposé devant le camping car, la wifi est de bonne qualité, tout est aux normes européennes et c’est un vrai bonheur de se doucher dans un endroit impeccable. Mais n’en disons pas trop, on aimerait préserver cet endroit.

1° janvier.

Après le traditionnel repas de lentilles, nous partons dans les dunes du Souss Massa. On ne se lasse pas de ce paysage varié bordant la mer. On y rencontre systématiquement des quads ou des buggys et quelques endroits isolés et difficiles d’accès ressemblent au Ténéré.   Un vrai bonheur ! Il me semble que l’année prochaine, la 4L restera à Puivert et que le buggy reprendra la route du Maroc. Inch Allah.

P1030131 1   P1030137 1      P1030136

Un nouveau problème se présente. En en trant au Maroc, Marie s'est vu attribuer le camping car et moi la 4L. Il est en effet impossible de rentrer 2 véhicules avec un seul conducteur. Et bien entendu, ces deux véhicules doivent ressortir avec les deux conducteurs enregistrés. Si Marie devait sortir du territoire marocain, un véhicle serait bloqué à la frontière quand je sortirais du Maroc. Elle serait donc obligée de revenir pour sortir ce véhicule. Pendant son absence, le camping car devrait être sous scellés à l'aéroport et je serais privé de ma maison!!!

Si elle ne pouvait revenir, je devrais trouver un conducteur français, qui rentre le même jour que moi à la même douane que moi. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle ne soit pas obligée de rentrer en France en urgence.

Autre problème, cette année, Maroc télécom n'est pas du tout à la hauteur, vous achetez une puce de modem, tentez de la connecter et vous vous appercevez qu'elle ne fonctionne qu'en mode téléphone. Vous achetez une recharge et vous recevez un message vous disant d'ajouter *3 derrière le code, PAS BON. Vous achetez une autre recharge après avoir téléphoné au service client qui vous indique que cette puce est une puce téléphone et pas internet. Vous lui dites alors que vous naviguez sur internet avec cette puce depuis un mois.... c'est catastrophique ....  j'abandonne, je me connecterai en wifi.

12 janvier.

Le ciel est couvert, mais les températures sont plus douces. Il a fait froid toutes les nuits de la semaine passée. Comme chaque matin, le pain a été livré devant la porte. Comme chaque  jour, la bande des boulistes occupera joyeusement l'aire de pétanque, quelques quadistes partiront dans les dunes, d'autre viendront se connecter en wifi au restaurant, les chiens feront leur petite sortie et  d'autres iront faire leurs courses dans les environs. Les actualités françaises ont été largement commentées pendant ces deux dernières journées et la vie continue tranquillement. Notre randonnée à Taroudant se fera quand Pierre et Françoise nous auront rejoints.

camping Takat   

Rassurez vous, Richard, Danielle, magy, Françoise et Michel, Dad et Caro, il fait vraiment froid ici. Espérons des jours meilleurs inch Allah.

Cette année, suite aux inondations qui ont dégradé les routes, au froid polaire qui a suivi, nous nous sommes fixé à Takkad qui se trouve le plus au sud des routes carrossables. Le coin correspond à ce que je cherche depuis longtemps. Des dunes en bord de mer à 30 km du centre d'Agadir, dont la région offre des sites qui se visitent facilement dans la journée, dans un camping aux normes européennes... ça me convient parfaitement. Visite de la réserve Souss Massa à environ 30 km au sud. Journée agréable avec un guide très sympa. Traversée d'un village à flan de coteau dont les rues étroites, en pente et ensablées. Repas à Massa en bord de mer et retour au camp de base.

souss massa         

   souss massa   souss massa

16 janvier

Petite balade en 4L jusqu'à Taroudannt. Il y a au moins 7 ans que je n'y suis pas allé. Je redécouvre ces fortifications du 10° siècle. Nous décidons de faire la visite en calèche, une fois n'est pas coutume et nous ne le regretterons pas. Le guide connait son taf, et commente la visite. Il nous dépose dans un restau (son cousin sans doute) et nous attend pour la suite de la visite. 

Une magnifique place a été construite et maintenant, il y a un camping. La grande mosquée qui date des remparts est en cours de restauration pour avoir subi un incendie. Le retour au camp de base, mon fort Sagan, se fera par la qutre voies envahie des groupes d'écoliers à vélo et de troupeaux de moutons sur le terre plein central.

 Taroudannt      Taroudannt       Taroudannt   Taroudannt

Taroudannt   Taroudannt   Taroudannt   Taroudannt

20 janvier

Visite du village de pêcheurs de Tifnit. Construit sur un monticule qui borde la plage, il est inaccessible à marée haute. C'est donc par les petites ruelles intérieurs que nous accédons avec Françoise et Pierre au petit "bar" qui surplombe la crique. Il est possible de manger tagine ou poisson en commandant avant. Des camping cars sont installés à proximité.

Tifnit   Tifnit   Tifnit   Tifnit 

Quelques fidèles lecteurs m'envoient des mails en réclamant plus d'informations, mais après 8 années de Maroc, je crois avoir tout dit les autres années, je ne vais pas faire du copier coller! Il me reste la possibilité de dire quand je vais faire mes courses, quand je vais pisser ou ce que je mange.Et puis maintenant, je flâne plus, je farniente grââve et je me la coule douce.

 Nous avons fait la connaissance d'un Narbonnais qui a l'accent belge. 

24 janvier

Direction la vallée paradis, haut lieu des hippies des années 60. Je commence par me faire verbaliser pour excès de vitesse. 300 Dh. La route après Aourir est complètement refaite, mais après une dizaine de km, il n'y a plus de goudron, la terre l'a recouverte et nous sommes un peu bahutés. a mi chemin, Françoise et Pierre font la petite ballade et nous repartons à l'assaut des cols pour nous arrêter déjeuner sur une terrasse qui domine la vallée. Nous roulons à travers des gorges, le long d'oued à l'eau cristalline au milieu d'amandiers en fleurs et croisons quelques campements de babacools. Au retour, le décor vu du sens inverse est différent et nous découvrons d'autres points de vue aussi pittoresques.

vallée paradis   vallée paradis   Robinson   amandier

 

30 janvier

Jusqu'à la mi janvier, on comptait beaucoup moins d'européens que les autres années, actualité oblige. Maintenant, c'est une véritable invasion, tout le nord du pays est saturé. Pour la première fois, on voit du sauvage à outrance, sur la côte, sur les parkings de grandes surfaces, et même dans les avenues des grandes villes. Du jamais vu et tout cela non réprimandé par les autorités, dans des conditions d'hygiène déplorables. Des entassements de poubelles, des vidanges sauvages et j'en passe. Il est bien connu qu'un  gros pourcentage de ces "touristes" qui se déplacent dans des roulottes qui valent le prix d'un appartement au Maroc, veulent dépenser le moins possible d'argent. Belle image de l'Europe!

Comme il ne reste plus de place, le camping Takat commence à se remplir. Nous avons parmi nous un couple d'octogénaire qui est venu avec camping car, remorque chargée d'un quad, qui se ballade chaque jour sur son quatre roues gui donné. Les voyages forment la jeunesse. Nous allons certainement partir à Marrakech pour retrouver les 1500 R4 du 4L trophy. Avant de partir, nous visiterons la médina d'Agadir. Je n'en connaissais pas l’existence, nous verrons donc cette médina reconstruire à l'identique d'avant le tremblement de terre de 1960.

 3,7 kg   octogénaires téméraires   sexagénaire aventurière   sexagénaire blâââsée

 

 2 février

Marie a été séduite par une paire de chaussons tricotés. Tellement séduite qu’elle a demandé qu’on l’initie à cet ouvrage. N’ayant pas la matière première, je me retrouve avec trois femmes qui comptent sur moi et la 4L pour quérir cette précieuse et rare marchandise. Nous partons donc pour Inezgane à la recherche de laine et pourquoi pas d’aiguilles. Après avoir interrogé des camelots comprenant le français, nous sillonnons les allées de ce gigantesque souk jusqu’à ce que nous connaissions approximativement le quartier des merceries. D’échoppe en échoppe, nous progressons tels les chercheurs de trésors. Après de nombreux méandres  nous sommes enfin dans cette rue et encore une fois, les boutiques n’ayant pas la laine qui convient à ces dames, nous continuons nos recherches. Je ne suis même pas énervé ! Du moins, ma politesse m’empêche de le laisser voir. Quand enfin, nous trouvons « la mercerie » toutes les pelotes sont déballées sur le comptoir. Je suis toujours serein, du moins je le laisse croire. Et je me gèle car, croyant que nous trouverions cette matière précieuse rapidement, je n’avais pas jugé utile de mettre un sweet. Et après deux heures de recherches dans les ruelles ombragées en plein courant d’air nous sommes repartis comme si nous avions trouvé le graal. çà valait le coup, à 60 cts la pelote ! INEZGANE est une très grande ville où la population grouille autour des inombrables boutiques.

3 février

Il fallait s'y attendre. Les 400 ccar stationnés en sauvage à Tagazout sont évacués par l'armée. Pretexte: les sociétés immobilières commencent les travaux. Les plus astucieux ont téléphoné aux campings des environs pour réserver, les autres vont envahir le parking de la "croisette" et de Marjane, les derniers vont partir à Tafraout qui est déja débordant... Il va y avoir des bouchons !!! 400 camping cars à la dérive le même jour, ce n'est pas banal. 

Vérifications cet après midi avec preuves photographiques, du jamais vu. A Marjane, plus de 200 ccar font la queue à la station service pour prendre de l'eau.

parking de la Plage   Marjane   parking Plage   Marjane

 

5 février

Le parking de "la croisette" a été évacué, celui de Marjane semble toléré pour l'instant. On se croirait en France quand les autorités font évacuer les camps de Roms.  les campings qui avaient encore des places se remplissent. Aujourd'hui, des Concordes, Phénix et autres palaces sur roues sont arrivés à Takat. 

Takat   Takat   Takat   Takat

 

La réserve naturelle de Tifnit est saturée, La dernière fois que nous y sommes passés, il y avait 3 paumés, aujourd'hui, après avoir traversé les dunes qui séparent Takkad de Tifnit, c'est un camp sauvage Roms que nous découvrons.

 Tifnit   les roms riches   Tifnit   Tifnit

 

10 février

Nous sommes obligés de rentrer. Direction Marrakech où nous ferons une étape et saluerons Gilles. Puis nous ferons étape aux environs de Kénitra et nous prendrons le ferry pour la troisième étape à Algésiras. La traversée de l'Espagne devrait se faire en 2 ou 3 jours et nous retrouverons notre village.

Bilan: Cet hiver fut très froid et cette année nous n'avons pas été harcelé par les mouches. Le camping de takat est ce qui ce fait de mieux au Maroc. Monique et Jacko sont adorables et se mettent en quatre pour satisfaire leurs clients. A noter, le repas du dimanche, le gaz propane, la petite épicerie, les normes européennes.

Je n'ai jamais autant vu de bourka et de prière dans les lieux publics ou les parkings. Les marocains aussi serrent les fesses.

Les européens ont boudé le sud, si bien que le nord fut envahi de nomades qui s'entassaient au détriment de l'hygiène et de la sécurité. Les autorités ont eu beaucoup de mal à gérer cette migration. Nous allons retrouver le froid et par endroits la neige. 

Compte tenu du retour précipité, la moitié de mon ravitaillement a fait le retour: 3 bte de gaz, 40 paquets de tabac, 2 l whisky et 2 de ricard, du vin, des bières etc etc..

autoroute   autoroute

Marrakech   Marrakech   Marrakech   Marrakech

 

12 février

A 10 h 00, nous sommes à l’embarquement du ferry, il pleut. Nous serons en Espagne cet après midi.Je viens d'apprendre par un copain qui est à El Ouatia que le camping était vide! Alors que ça déborde à Agadir?  Étonnant. A moins de 300 km d'Agadir, les campings sont vides. 

Traversée de l'Espagne avec la peur du gendarme à cause de mon triangle. Nous sommes passés entre les gouttes, quelquefois sous le nez de la gardia..

14 février, arrivée au village vers 16 h, il fait froid. 

Date de dernière mise à jour : 16/02/2015

BRIDOM FRANCE - View my most interesting photos on Flickriver

www.flickr.com
DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset DOM MATHIEU MAROC MAURITANIE photoset